En quoi la phytothérapie peut-elle être utile dans la prise en charge des fibromes?

Qu’est-ce que la phytothérapie   ?

Depuis le début des temps et sur tous les continents, les humains se soignent avec les plantes médicinales qui poussent dans leur environnement. La phytothérapie est l’utilisation de ces plantes médicinales pour améliorer la santé. Les plantes peuvent être consommées sous forme d’infusion ou d’extrait liquide (teinture – extraction dans l’alcool par exemple). Elles peuvent aussi être prises en comprimés. Il est important de choisir des produits de qualité pour éviter tout effet secondaire et s’assurer de leur efficacité.

Comment la phytothérapie est-elle encadrée au Québec ?

Au Québec, l’Aile professionnelle de la Guilde des herboristes encadre les thérapeutes afin d’assurer sécurité et efficacité au public. L’appellation utilisée par les thérapeutes reconnus est : Herboriste thérapeute accrédité 

 

En quoi la phytothérapie peut-elle être utile dans la prise en charge des fibromes ?

La phytothérapie permet à l’organisme de retrouver un équilibre, tant hormonal que nerveux et immunitaire, afin de :

  1. Diminuer les symptômes liés aux fibromes
  2. Diminuer la taille des fibromes (s’ils sont assez petits) et éviter la réapparition de fibromes suite à une opération ou traitement conventionnel.

Cette approche permet aussi de retrouver énergie et santé en diminuant l’anémie et en nourrissant la vitalité de l’organisme par les plantes médicinales.

 

Quels sont les mécanismes d’action sous-jacents à la phytothérapie et comment agissent-ils sur la physiologie?

Les mécanismes d’action varient selon chaque plante médicinale utilisée. Les plantes médicinales ayant des molécules ou constituants actifs auront une action différente sur le corps selon le type de principe actif.

 

Comment envisage-t-on le traitement et à quoi faut-il s’attendre ?

Les traitements peuvent prendre la forme d’infusion, capsules, extraits liquides de plantes médicinales. Ils doivent être pris à moyen ou long terme pour avoir un effet durable sur l’organisme. On peut noter une amélioration des symptômes après environ un mois de prise des plantes médicinales. Il est par contre important de continuer le traitement pendant plusieurs mois pour que l’amélioration soit durable.

 

Y a-t-il des effets secondaires liés aux plantes ?

Les plantes médicinales sont en général très sécuritaires et sans effets secondaires surtout si elles sont recommandées par un thérapeute qualifié. Certaines plantes médicinales peuvent entraîner des effets indésirables mineurs particuliers (nausées, maux de tête, problèmes digestifs, etc.) chez certaines personnes si elles ne sont pas bien adaptées à leur terrain. Il est alors nécessaire d’arrêter la prise de ces plantes et de consulter son thérapeute pour ajuster les recommandations.

 

La phytothérapie est-elle compatible avec les traitements médicaux (médicaments, chirurgie, etc.) ?

Tout à fait, les plantes médicinales peuvent même être un soutien important à une chirurgie afin d’éviter adhérences ou tissus cicatriciels et de permettre à l’utérus de préserver ses fonctions. Dans le cas de la prise de médicaments, il est important qu’un professionnel de santé (pharmacien ou herboriste thérapeute accrédité) vérifie s’il y a des interactions possibles afin de les éviter.

La phytothérapie se combine aussi très bien avec d’autres thérapies complémentaires comme l’acupuncture ou l’ostéopathie. Il en résulte en général de meilleurs résultats.

 

La phytothérapie permet-elle d’apporter une amélioration significative en ce qui concerne la taille des fibromes, la diminution des douleurs ou encore des saignements?

La phytothérapie permet de diminuer de façon significative les symptômes liés aux fibromes (douleurs et saignements). Bien que l’utilisation des plantes médicinales puisse permettre de minimiser une éventuelle croissance des fibromes, à partir d’une certaine taille il est, par contre, plus difficile de les faire diminuer.

De plus, plusieurs plantes médicinales peuvent avoir une action sur l’équilibre hormonal, soit en agissant sur la gestion des hormones par le foie ou leur circulation en agissant sur les glandes surrénales, l’hypophyse ou l’hypothalamus.

 

De manière générale, après combien de consultations peut-on s’attendre à une amélioration des symptômes liés aux fibromes?

Normalement, suite à l’usage régulier des plantes médicinales recommandées par l’herboriste thérapeute accrédité, les symptômes devraient diminuer après trois à quatre semaines.

 

La phytothérapie peut-elle être utile pour favoriser la fertilité chez les femmes atteintes de fibromes souhaitant concevoir?

Dépendant de la taille et de la position des fibromes, il peut être possible de concevoir un enfant malgré la présence de fibromes. Dans ce cas, les plantes médicinales seront utiles pour retrouver un équilibre global et une meilleure fertilité.

 

En quoi consiste le déroulement d’une séance ?

En général, la première entrevue sert à récolter l’information nécessaire pour établir les recommandations par rapport aux plantes médicinales. L’herboriste thérapeute accrédité ne pose pas de diagnostic, il utilise la description des symptômes faits par le client pour mieux choisir les plantes médicinales afin de donner des suggestions personnalisées, efficaces et sécuritaires.

 

Quel est le prix d’une consultation ?

Les consultations coûtent en moyenne 50 à 70 $ de l’heure, selon le thérapeute.

 Entretien avec Anne Vastel, phytotérapiste accrédité

Lectures recommandées

Botanical Medicine for Women’s Health – Aviva J Romm MD

The Complete Natural Medicine Guide to Women’s Health – Sat Dharam Kaur ND

Women’s Bodies, Women’s Wisdom – Christian Northrup MD

Obstetrics and Gynecology in Chinese Medicine – Giovanni Maciocia L Ac.

Entretien avec Anne Vastel, Herboriste thérapeute accréditée à Rimouski.

Pour en savoir plus

2017-03-04T21:29:42+00:00

Leave A Comment