Équipe 2018-04-09T13:09:50+00:00

Conseil d’administration

AÏSSATOU SIDIBÉ
AÏSSATOU SIDIBÉPrésidente
Infirmière à l’Institut de cardiologie de Montréal, Aïssatou a subi deux hospitalisations majeures dues aux fibromes utérins en 2013 : la première pour une anémie sévère et la seconde pour une thrombo phlébite (caillot de sang dans la jambe droite).

Durant ces épreuves, elle a constaté un manque de connaissances et d’informations sur les fibromes utérins au Québec. L’intérêt qu’elle porte pour la santé de la femme l’a poussé à agir en créant le blog Fibromelles puis l’association Vivre 100 fibromes afin de contribuer à une meilleure prise en charge du fibrome utérin.

Le manque d’investissement financier et d’intérêt des autorités publiques ne fait qu’accroître l’isolement social des femmes atteintes de fibromes utérins. Elle pense que, comme elle, beaucoup de femmes souffrent en silence dû à un manque de mesures préventives, éducatives et informatives.

VICTORIA DOUDENKOVA
VICTORIA DOUDENKOVAVice-Présidente
Doctorante en sciences biomédicales (option. bioéthique) à l’Université de Montréal et naturopathe en santé féminine, endocrinienne et reproductive, Victoria se consacre à la sensibilisation et conscientisation des enjeux qui entourent la santé des femmes aujourd’hui. Que ce soit dans sa thèse où elle s’intéresse au syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) ou dans sa pratique où elle se passionne pour les moyens concrets et holistiques d’aider les femmes dans le cadre de leurs problématiques de santé, ou encore d’infertilité, elle cherche toujours à privilégier une approche globale de la santé.
Elle fut touchée par l’histoire d’Aïssatou à l’occasion d’une présentation qu’elle donnait dans le cadre d’une assemblée générale du Réseau québécois d’Action pour la Santé des Femmes. Dès lors, elle s’est engagée dans la création de l’association.
YVES-KEREN DELANOIS
YVES-KEREN DELANOISSecrétaire
Yves-Keren est infirmière depuis 11 ans. Elle travaille présentement en agence dans le secteur communautaire. Avant d’être officiellement diplômée, elle a eu l’opportunité d’être une “aide-infirmière” à la clinique MétroStat; et a ensuite exercé à l’hôpital Notre-Dame et dans les réserves amérindiennes dans Nord du Québec.

Yves-Keren s’intéresse au corps et à l’esprit humains. Durant un processus personnel d’apprentissage sur comment prendre soins de sa santé dans tous ses aspects, elle a appris en décembre 2016 qu’elle avait un fibrome de la grosseur d’un foetus de 30 semaines environ. À partir de ce moment-là, elle est devenue une “infirmière-patiente”, et dédiée à la cause des femmes atteintes de fibromes utérins.

ROSTA GAYINO
ROSTA GAYINOChargée du financement & du membership
Son désir profond de faire évoluer la connaissance en matière de fibromes et de contribuer à son échelle au bien-être physique et moral de la femme, amène Rosta à se joindre à l’équipe de Vivre 100 Fibromes.
Rosta a un intérêt particulier pour les approches holistiques du mieux-être et de la santé dans sa globalité. De plus, elle croit profondément que l’engagement associatif contribue au développement humain. Elle aime enrichir de façon continue ses connaissances et apprendre de nouveaux outils créatifs, pour ainsi échanger et répondre à des personnes diverses.

Rosta est détentrice d’une maîtrise en sociologie obtenue à l’Université de Lille 1 en France et d’une expérience de plus de 10 ans dans le domaine des affaires électroniques. Elle fait partie du Réseau des Jeunes Femmes Leader.

L’une de ses citations favorite est : « A leader is best when people barely know he exists, when his work is done, his aim fulfilled, they will say : we did it ourselves. »

CLAUDIA SAVARD
CLAUDIA SAVARD Administratrice
Claudia a découvert l’association Vivre 100 fibromes alors qu’elle voulait en apprendre davantage sur les causes et les traitements disponibles pour éviter la chirurgie qu’on lui proposait. Enseignante au secondaire, spécialisée en adaptation scolaire et sociale, elle garde toujours en tête qu’il ne peut y avoir qu’une seule solution standardisée ou façon de faire, que ce soit pour ses élèves ou pour la santé des femmes, incluant la sienne. Toujours en quête de résultats positifs et de nouvelles connaissances, elle veut contribuer à la prévention, à la sensibilisation, à la recherche et à l’éducation en ce qui a trait à cette condition, celle des fibromes utérins, qui jusqu’à maintenant est trop souvent banalisée.
Pour une santé globale et optimale de toutes les femmes, Claudia veut s’impliquer et contribuer à faire avancer cette cause à laquelle elle tient.

Aidez-nous dans l’accomplissement de notre mission.

ENGAGEZ VOUS À NOS COTÉS

RESTONS CONNECTÉS